« Des expéditions de récupération en camionnette sont organisées dans les villages environnants. On ramène des tas de choses : des fourneaux émaillés, des plaques de fibrociment, des plaques isolantes de carton, sans compter les petits objets récupérés dans les magasins… Ils ont trouvé des charrettes à herbe, des charrettes d’enfant qu’ils ont chargé de matelas, de duvets, de fourneaux, d’ustensiles de cuisine, de planches et de leurs sacs : ce n’est plus une armée, c’est une tribu nomade qui change d’oasis dans la boue… »

Témoignage de Didelot (René), lieutenant, secteur de Folkling

Philippe Keuer et Philippe Wilmouth, spécialistes de la Seconde Guerre Mondiale et de la ligne Maginot aquatique, nous livrent le récit poignant de la drôle de guerre, telle qu’elle fut vécue par les soldats et par les civils en Moselle et à la frontière allemande. Les lettres, les journaux, mais aussi les quelques 700 photographies incluses dévoilent le déchirement et la douleur de l’exil, ainsi que la froide brutalité du quotidien de ceux qui s’y trouvent encore.

KEUER P. et WILMOUTH P., Vivre la drôle de guerre en Moselle et à la frontière, septembre 1939 – mai 1940. Metz: Editions des Paraiges, 2019.

Ce livre est disponible à l’Office de tourisme (à Hombourg-Haut) au prix de 29€.